Le stationnement moto

Ainsi en 2008 une note de la Préfecture de Police demandait aux autorités de faire preuve de discernement dans la verbalisation des 2 roues sur les trottoirs parisiens.

D’un côté, la pratique est interdite par le Code de la route : « Est considéré comme gênant la circulation publique l’arrêt ou le stationnement d’un véhicule: sur les trottoirs lorsqu’il s’agit d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur ou d’un cyclomoteur ». Après avoir mis une amende, les auxiliaires de police déposent un petit papier sur le pare brise indiquant au proprio de la voiture l’arrivée prochaine d’une amende dans sa boite aux lettres. Vous disposez d’une sortie pour les piétons. « Un policier est intervenu pour leur dire qu’ils n’avaient pas le droit de le faire. Sans doute conscients d’avoir commis une erreur, ils sont revenus plus tard avec de nouveaux antivols, qu’ils venaient d’acheter, pour remplacer ceux fracturés ! J’avais pourtant souvent entendu l’inverse, que si on emprunter une place de parking pour voiture, alors on devait payer comme elle le stationnement.